Une expérience inoubliable

Erasmus+ est le programme de l’UE pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Son budget est estimé à 26,2 milliards d’euros. Ce montant représente presque le double du financement du programme précédent (2014-2020).

Le programme pour la période 2021-2027 met fortement l’accent sur l’inclusion sociale, sur la transition verte et numérique et sur la promotion de la participation des jeunes à la vie démocratique.

Il soutient les priorités et les activités définies dans le contexte de l’Espace européen de l’éducation, du plan d’action pour l’éducation numérique et de la stratégie en matière de compétences pour l’Europe. Parallèlement, le programme

Il soutient le socle européen des droits sociaux

Mettre en œuvre la stratégie de l’UE en faveur de la jeunesse 2019-2027

Il développe la dimension européenne dans le domaine du sport.

Erasmus + offre des opportunités de mobilité et de coopération en

L’enseignement supérieur

Éducation et formation professionnelle

Éducation scolaire (y compris soins et éducation préscolaire)

Éducation des adultes

Le secteur jeunesse

Et le domaine du sport.

Cette année le projet Erasmus+ (Harmonie Amis de l’Est) s’est déroulé sur une période de 11 jours commençant du 19 août au 30 août dans la commune de Villers-Saint-Gertrude, quartier de la commune de Durbuy.

Le pays hôte était la Belgique, la coordinatrice principale du projet étant Mme Aurica Uscov, et les pays partenaires avec leurs coordinateurs étaient :

Géorgie – Manana Lomishvili

Moldavie – Svetlana Macrinici

Roumanie – Silvia Andreotti

Turquie – Larissa Tyurkkan

Ukraine – Anghelina

Le projet s’appelait « Citoyens du monde » et comptait 56 participants.

Les activités consistent à travailler en équipes, celles-ci étant numérotées de 1 à 8 avec un nombre de 6/7 équipiers.

Dans le cadre du projet, nous avons reçu un hébergement et 3 repas par jour, et au cours des 6 derniers jours, les représentants de chaque pays participant ont cuisiné des plats traditionnels du pays qu’ils représentaient.

Chaque jour, nous avions des activités et des discussions sur différents sujets, tels que : l’inclusion (en général), le racisme, la migration, les citoyens du monde et bien d’autres sujets intéressants.

Comme nous étions encore en Belgique et que la distance jusqu’à Bruxelles n’était pas très longue, nous avons eu l’occasion de visiter la capitale et le Parlement européen, où une personne de l’institution nous a présenté le bâtiment et les activités qui s’y déroulent.

Après l’embarquement, ils savaient qu’ils étaient déjà à mi-chemin et le vol vers l’aéroport de Charleroi a été inoubliable, plein de joie et de rires car les membres de l’avion ont beaucoup plaisanté tout le long du trajet et ces 3 heures ont semblé durer 10 minutes. Après avoir atterri, ils ont pris leurs sacs et se sont dirigés vers le minibus qui devait les emmener à Villers-Saint-Gertrude où ils allaient retrouver le reste des participants, mais malheureusement ils sont arrivés à une heure où tout le monde dormait, exactement à 3 heures du matin.Mais dans les jours suivants, l’heure du coucher changeait et la fête commençait. Dès le matin, ils ont été accueillis par les amis qu’ils avaient du dernier Erasmus et à partir de ce moment-là, le temps a commencé à passer beaucoup trop vite.

Chaque soir, une fois les activités terminées, ils se rassemblaient tous dans le belvédère où ils se réchauffaient près du feu, mangeaient des guimauves et chantaient. Ce furent les plus beaux moments où ils n’avaient pas à se soucier d’avoir une date limite pour une activité ou de devoir dessiner quelque chose, là près du feu se sont nouées les plus belles amitiés qui ne mourront jamais.

Mais malheureusement, après tant de beaux jours est arrivé le pire jour d’Erasmus, le jour où tout le monde a dû dire au revoir aux autres. Il y a eu beaucoup de larmes versées et des câlins pleins de chaleur et d’amour mais ils ont promis que quoi qu’il arrive, ils se reverront d’une manière ou d’une autre. Tout le monde souhaitait que cette expérience dans le magnifique camp Erasmus ne se termine jamais, car ces moments passés avec les personnes les plus merveilleuses et les plus magnifiques ne peuvent être comparés à rien au monde.

Pour moi, le camp Erasmus a été un endroit où j’ai réussi à améliorer mon anglais, cela m’a aidé à apprendre d’autres langues, comme le russe, le turc et le géorgien. C’est une expérience très agréable qui vous aide beaucoup dans votre vie de tous les jours car elle vous apprend beaucoup de choses utiles et surtout parce que vous écoutez aussi l’avis des autres concernant un certain problème et cela vous aide à mieux faire en équipe.

Je recommande à toutes les personnes qui ont l’opportunité de participer à Erasmus de ne jamais hésiter, c’est une expérience unique et vous vous ferez des amis pour la vie !!!!

Traduction de l’article rédigé par Achimescu Alex

Tănăsucă Rebecca-Andreea, classe XII A

Lasă un răspuns

Adresa ta de email nu va fi publicată. Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *

Evenimente Uncategorized

Elevii Liceului Teoretic „Carmen Sylva” medaliați la Zagreb, Croația

de Joavină Irina-Teodora, Trandafir Cristina-Ioana – clasa a X-a B             În perioada 8-12 mai 2024, trei echipe de elevi ai Liceului Teoretic „Carmen Sylva” au răspuns invitației de a participa la a 24-a ediție a expoziției din cadrul Târgului de Inventică și Tehnologie „Inova-Youth” organizat de Facultatea de Inginerie Mecanică și Arhitectură Navală din […]

Read More
Cultură, educație și cercetare în procesul dezvoltării Evenimente

Cuvântul și omul

de Antonia Mîndru, clasa a XII-a B Adaug și anul acesta în album o fotografie cu mine purtând ecuson, așezată sub un banner pe care se poate citi: „Olimpiada de limba și literatura română pentru clasele IX-XII, 24-28 aprilie”. Mai există altele două, dar pe spatele acesteia am notat: „OLLR 2024, Omul sfințește cuvântul”. Iar […]

Read More
Evenimente Uncategorized

Interferenţe culturale, conexiuni şi schimburi de valori în spaţiul românesc

de Trandafir Cristina-Ioana, clasa a X-a B             Parteneriatele școlare au avut întotdeauna un impact puternic asupra sensibilității și expresiei culturale ale elevilor, precum și asupra competențelor lor sociale și civice. Răspunzând cerințelor sociale și comunitare, școala trebuie să orienteze întregul său demers asupra elevilor, iar transformarea reală a acestora în actori principali ai demersului […]

Read More